MIMI PLAYLIST

Usé + Dj

After à l’Embob’

La musique de Nicolas Belvalette (l’homme derrière Usé, que l’on peut également croiser chez Headwar, Les Morts Vont Bien, Sultan Solitude, Roberto Succo et 125 autres projets simultanés) aurait très bien pu se contenter du live, contexte où elle semble atteindre son plein potentiel.

 

Face à une telle puissance de feu que pourrait en effet apporter un disque, sinon une inéluctable déception ? Le fait est que c’est tout l’inverse : Chien d’la casse, son premier album, l’avait démontré, Selflic vient définitivement le confirmer. 

Pianos martiaux, clavecins mongolos, techno rurale, horreur sociale : il y a dans ce nouveau disque tout ce qu’il faut pour s’agiter, transpirer, tressaillir, panteler, tituber, se ramasser, ramper, hurler, défaillir, se relever et se ramasser à nouveau – bref, s’amuser.

 

On ne vous fera pas le coup de la « sortie de zone de confort », de l’album aux « atmosphères enténébrées » ou de l’ « auto-portrait en clair obscur » : Selflic est un condensé parfait de ce qu’a été, de ce qu’est et de ce que sera sans doute encore longtemps Usé, formidable machine à broyer le temps et la connerie, à invoquer les préceptes essentiels du feu et la furie. Et c’est bien tout ce que vous avez besoin de savoir. Le reste, c’est du bruit.

The music of Nicolas Belvalette (the man behind Usé, who can also be found at Headwar, Les Morts Vont Bien, Sultan Solitude, Roberto Succo and 125 other simultaneous projects) could very well have been satisfied with live, where it seems to reach its full potential. Faced with such firepower that could indeed bring a disc, if not an inevitable disappointment? The fact is that it’s just the opposite: Chien d’la casse, his first album, had shown it, Selflic definitely confirms it. Martial pianos, Mongolian harpsichords, rural techno, social horror: this new album has everything you need to get restless, sweaty, jittery, pantel, stagger, pick yourself up, crawl, scream, falter, get up and pick yourself up again – in short, have fun. Selflic is a perfect summary of what has been, what is and what will undoubtedly be for a long time to come, a formidable machine to crush time and bullshit, to invoke the essential precepts of fire and fury. And that’s all you need to know. The rest is noise.

 

Samedi 8 Septembre

22h-2h

L’Embobineuse

11 Boulevard Boues,
13003 Marseille

 

https://www.lembobineuse.biz/

En coproduction avec l’Embobineuse