MIMI PLAYLIST

Borja Flames

[Espagne]

Rojo Vivo est un opulent brasier d’influences fracassées, à la fois autiste et mélomane, délaissant en grande part les mécaniques simples et déglinguées et les choeurs idiots-savant qui faisaient tourner Nacer Blanco sur lui-même.

 

S’y joue entièrement de ressassements délicieusement volontaires et de digressions abruptes, tout au long d’une espèce d’opéra mineur qui vous hypnotise dans un dédale d’escalators pour mieux vous balancer dans le vide, quand vous vous y attendiez le moins. ROJO VIVO est un album authentiquement cinglé, et doublement cinglé, en cela qu’il prône avec la même véhémence la méticulosité la plus extrême (rigueur rythmique, concentration des mélodies, ultra-précision architecturale) et le plus brusque lâcher prise (sauts intempestifs dans l’inconnu, dérèglements harmoniques, accès de violences chromatiques, comme si soudain d’épais tubes de peinture fauve giclaient partout sur la carte et sur les plans). ROJO VIVO est une oeuvre de trouble et de plaisir, un grimoire numérique qu’on doit feuilleter à l’envers pour déchiffrer d’improbables chansons futuristes comme troussées par un Moondog technoïde, apprendre des danses absconses en même temps que certaines vérités neuves sur les soucoupes volantes, s’enivrer de mélopées dodelinantes arrachées à quelque continent noir de science-fiction, se fabriquer des idées folles à propos du folklore ordinateur.

ROJO VIVO paraît sur le label de Gaspar Claus, Les Disques du Festival Permanent, idéale auberge contemporaine pour les francs-tireurs qui comme Marc Melià, Sourdure ou Borja Flames, à la querelle sépia des anciens et des modernes préfèrent aujourd’hui guerroyer au nom d’une musique « vivante » avant tout.
(*texte: Sing Sing)

 In the past, he has published several experimental music records in Spain with his band Belmonde. In 2006, he moved to France where he founded, with Marion Cousin, the kraut-folk duet June et Jim. They have been recording and touring in Europe for the past ten years. On 2016, Borja Flames has released his first solo record « Nacer Blanco”, and it has been highly acclaimed by public and media in France and Spain. NACER BLANCO is a laboratory where experimental music is combined with elements of traditional, baroque or medieval music, but also with ingredients of afro-caribean, latin roots or psychedelic music, the way Moondog did in the past century, for example, in order to produce really original songs. He uses complex rhythm patterns, voices in canon and fugues, undefined sounds and spoken word. The result is a certain form of avant-garde pop music. Very new and ancient at the same time. His music also reminds us of crazy pioneers like Harry Partch, Ghédalia Tazartés, Terry Riley, or an iberian version of Robert Wyatt or Arthur Russell.

Samedi 8 Septembre

19h-23h

On Air Toit-terrasse de la Friche la Belle de Mai

41, rue Jobin

13003 Marseille